[Elfe de la Nuit] Elfinitine

Partagez

[Elfe de la Nuit] Elfinitine

Message  Faye le 2011-05-13, 19:17

Un petit journal à la couverture recouverte de feuille de chêne, aux pages ornées écrit à l'encre noire d'une écriture propre et raffinée.

Si j'écris ces mots ce n'est pas pour vous, mais pour moi. Je ne souhaite pas que vous me jugiez, ni que vous me souteniez, j'écris pour moi, pour me délivrer de cette peur...

Je suis née dans la belle ville d'Astranaar, fille unique d'un grand Druide, mon avenir était déjà tout tracé. Mon père tenait extrêmement à moi, ma mère également, mais elle, elle me comprenait. A l'age de 16 ans, une nuit alors que tout le monde dormait déjà depuis de nombreuses heures, je m'éclipsa de la maison. D'énormes créatures rodaient autour de la ville éclairée, je me frayais un chemin parmi les ronces et les hautes herbes, pour arriver enfin dans une grande plaine. La nuit était douce et éclairée par une lune ronde. J'aperçu alors un peu de fumée au milieu du champs, curieuse je m'approcha lentement de cette fumée émanée d'un petit feu de camps. Je distinguais à peine la silhouette de quelqu'un d'assis près du feu. Je m'approcha d'avantage, tout en rampant parmi les fleurs sauvages. Une bête aussi grosse qu'un ours était là, paisiblement assis, à respirer le doux parfum des fleurs porté par le vent qui ébouriffait ses poils. Je n'avais encore jamais vu ce genre de créature, mais nombre de fois entendu parler de ce qu'était un tauren. Je savais que rester là serait du suicide, mais il était si grand, et paraissait si doux que je le regardai pendant quelques heures avant de finir par m'assoupir.

Je fus réveillée en sursaut par des cris qui semblaient venir d'un camp de troll au loin... Il faisait déjà jour, le feu était éteint, et la mystérieuse créature s'en était allée. Ne m'a t'elle donc pas vu au première lueur du jour ? Ou est elle parti avant l'aube je n'en savais rien, mais j'eu du vite quitter cet endroit car des guerriers trolls approchaient.

De retour à Astranaar, toutes les sentinelles étaient parties à ma recherche sur ordre de mon père. Par la suite il m'enferma à double tour dans ma chambre pendant quelques jours. Mais je ne comptais pas en rester là...


Mais je ne comptais pas en rester là... Il pensait sans doute que d'être au deuxième étage me découragerait de passer par la fenêtre mais il avait bien tort. Arrivé en bas je rerentra dans la maison, pris le plus gros des sacs que je trouvai et le rempli de provision. Je pris aussi un vieux grimoire sur l'apprentissage des druides que je trouvai dans la bibliothèque de mon père et l'un de ses anciens bâtons. Cette fois ci j'étais prête, enfin déterminée, je laissai sur la table un petit mot d'adieu à ma chère mère. Je refermai la porte d'entrée silencieusement mais à peine fus-je dehors que quelqu'un r'ouvrit la porte derrière moi. De peur, je n'osai pas me retourner. Quelqu'un m'attrapa et me serra fort, j'étais soulagée. Ma mère m'embrassa et me donna alors ce livre.
"Tu étais déjà seule, tu le seras encore plus, marques y les moments fort que tu vis et tout ira bien" Je l'embrassai encore une dernière fois et ne me retournai pas.


Je ne savais pas encore où j'allais aller, mais j'avais cette envie de retourner là bas, dans cette plaine... Y serait il revenu ?
Jour à jour j'ameliorais ma capacité à manier le batôn et commencai à apprendre mes premier sorts.

    La date/heure actuelle est 2017-10-21, 02:15