[Elfe de la nuit] Zion

Partagez

[Elfe de la nuit] Zion

Message  Zion le 2011-05-22, 17:12



La taverne du cochon siffleur à Hurlevent est connue pour ses clients peu recommandables. L'atmosphère ce soir est lourde, chargée des vapeurs d'alcool et du rire gras des buveurs édentés. Il fait bon être à l'intérieur quand dehors l'orage gronde et que les ruisseaux de boue envahissent les rues.
Soudain, la porte s'ouvre, laissant entrer un torrent d'air glacial à l'intérieur. Tous les regards se tournent vers l'ouverture. Dans l'embrasure de la porte, une forme immense, une silhouette quasiment bestiale est postée de tout son calme farouche, scrutant les environs. On peut voir aux ongles longs en forme de griffe à ses mains et ses pieds qu'il s'agit d'un de ces druides ayant adopté la voie de la sauvagerie animale. Le colosse s'avance, sous un silence de mort à l'intérieur et... s'emmêle les pieds dans sa robe, trébuche et se rétame la face contre le sol. Il se relève brusquement, en hurlant comme une pucelle sous la douleur de son nez aspergeant du sang a des mètres à la ronde. L'éclat de rire général rivalisait avec l'orage grondant. Au moins, on l'aura remarqué.
Ce druide, c'est Zion.
D'aussi longtemps qu'il se souvienne, Zion n'a jamais eu de famille. Il fait partie de ceux qui sont sur ce monde depuis tellement longtemps que les ages ont oublié le passé. Êtres éternels dont le destin fantastique est tel la lueur des lucioles, se mêlant aux fumeroles des ages, offrant aux âmes perdues une lueur d'espoir dans la brume de leur vie ...
Enfin... il aimerait bien. La vérité est qu'il a autant de mémoire qu'un piaf sous overdose.
Ce Kal dorei est facilement reconnaissable par sa stature immense (il aime a dire que la partie la plus grosse de son corps est admirablement bien placée), sa peau sombre et ses tatouages recouvrant quasiment tout son corps. Ses cheveux emmêlés abritent toute forme de vie, du lierre au champignon toxique, dont les particularités psychotropes sont fort appréciées du druide, ainsi que divers insectes qui voient dans ce chaos capillaire le refuge parfait.
Les yeux argentés, les étoiles n'annonçaient rien d'extraordinaire pour le jeune druide, 10 000 ans plus tôt. Sous la tutelle de Cenarius, il fit partie de la première génération de druides formés suite à l'épiphanie de Malfurion. Zion s'avéra être un apprenti impatient, fougueux, plaintif et farouche. Les séances de méditations intensives s'avéraient plus être des siestes pour lui. Complètement à la ramasse par rapport aux autres quand il s'agissait de communier avec les aspects bénéfiques de la nature, il s'avéra qu'il avait plusieurs longueur d'avances sur d'autres aspects de celle-ci. Le mot sauvagerie, propre à la nature, prenait tout son sens lorsque le druide se transformait en bête sauvage à la fureur inégalée ou déchainait des éclairs aussi dévastateurs que l'odeur d'un camembert conservé dans du jus de chaussette pendant dix ans, parce que son thé au feuillerêve était trop chaud.
On évita très vite de lui confier des missions diplomatiques et de soin. Mais c'est vrai que bon... tout le monde sait qu'il faut pas faire bouillir l'eau pour un thé mais arrêter juste avant. Non mais ho.

Aujourd'hui le temps a fait son office et Zion, avec bien plus de dix millénaires d'age, fait partie des druides les plus anciens et expérimentés. Et surtout, un des rares de ceux-ci a être encore en vie après la troisième guerre. Bien qu'on aurait préféré qu'un autre plus sage soit à sa place. Un espèce d'ermite fou, qui préfère parler à un buisson plutôt qu'à un humain, pris de tics nerveux et persuadé qu'un invisible lapin géant miniature le poursuit pour manger sa robe. Rarement de bonne compagnie, pervers, dépendant à l'alcool et à diverses substances, et à l'humour définitivement mauvais.
La plupart de ses apprentis connurent d'atroces souffrances, guidés par le manque absolu de tout bon sens de leur maitre, qui arrivait à peine à se souvenir de leur nom, et s'en souviennent encore. Et puis bon, les jeunes, c'est chiant.
Remulos, ne sachant pas vraiment quoi faire de lui, tenta de le socialiser un peu en lui confiant un autre cas social à part, dont on ne savait pas vraiment quoi faire non plus... Une elfe du nom d'Eloanwe, en espérant que celle-ci survive un peu plus de quelques mois avant de devenir folle. Fait étrange, et malgré le déni total du concerné ainsi que son perpétuel ronchonnement à la moindre évocation du nom de sa nouvelle apprentie, la lueur de ses yeux affichent un infime halo doré depuis.



NOM : Améclat ou Amépine, selon les traductions
Prénom : Zion
Origine : Reflet de Lune

Physionomie : immense, même pour un Kal dorei, tatoué de la tête aux pieds.

Métiers exercé en RP ( pas plus de deux métiers classique) : Alchimiste et herboriste

    La date/heure actuelle est 2017-10-21, 02:19