[Worgen) Vily Bérille

Partagez

[Worgen) Vily Bérille

Message  Valek le 2011-06-19, 20:30

Le ciel étais gris aujourd'hui, gris comme d'habitude. Vily regarde le mur de Grisetête, symbole du royaume de Gilnéas. Les bourses bien remplies d'or, elle avait passer un petit marché avec un garde pour qu'il la laisse passer. Elle savait que lorsqu'elle passa ces immenses portes elle n'allait pas en ressortir sitôt...

Quelques années plus tard.

Vily avait 27 ans, elle avait une petite maison dans Gilnéas, et c'était fait plusieurs amis, dont Ramuul, un gardiens des moissons dont elle avait suivi des enseignement il y a quelques années. Il y avait aussi ce charmant jeune homme aux cheveux argentés avec un charisme incroyable. Vily sortit de sa maison à la place des marchand et ouvrit sa petit échoppe "Les cuirs de Vil'", pas beaucoup de clients, le quartier était bien plus vide qu'a l'accoutumé jusqu'a ce que...

"Aou !!!"

Et là ce fut la pagaille, des dizaines de gilnéens sortirent de chez, eux, parfois armés, scrutant les toits. La garde arriva vite, accompagnée du Prince Liam Grisetête sur son cheval blanc. Ramuul venait d'arriver lui aussi, il rejoignit Vily et lui demanda ce qu'il se passait. Il lui conseilla d'aller vite prendre une arme et de se souvenir de ses sorts, car ça allait dégénérer. Le prince Liam cria à la foule qui s'était amassé devant lui, une dizaine de gens, les autres restait près de leur portes, près à la fermer au moindre coup de vent.

"Que faites-vous encore là ? Vous n'avez pas entendu ? La ville est en état d'alerte. Allez voir le lieutenant Walden, il vous donnera les consignes d'évacuation."

Très peu l'avait entendu, Ramuul malgré son vieux âge, demanda à Vily de se dépêcher, lorsqu'ils arrivèrent à la grille, fermée, le corps du lieutenant était...

"Le lieutenant semble avoir succombé à de graves blessures. Le prince voudra probablement l'apprendre. dit Ramuul, en se penchant vers le cadavre

Vily entendit des bruits de combat venant du marché. Cela commençait vraiment à dégénérer plusieurs Gilnéens s'était déjà barricadé chez eux, et ils avaient raisons. Des Worgens s'attaquait au prince ! Et à ses gardes, ils arrivaent à les maîtriser mais leur nombre était une force, et leur croc et griffes également.

"Des Worgens ! Mon père m'avait prévenu que les créations de l'archimage Arugal étaient devenues incontrôlables. Mais d'où viennent-ils ? Je suppose que cela n'a aucune espèce d'importance. Aidez-nous à nous débarrasser d'eux. Nous autres Gilnéens leur montrerons de quoi nous sommes capables ! Les civils ne sont plus en sécurité. Pas même chez eux. Nous faisons tout notre possible pour empêcher les worgens d'entrer, mais ils sont trop nombreux. Aidez-nous à évacuer les foyers des civils. L'armée de mon père est basée dans le quartier de la prison et sera plus à même de protéger les citoyens."

Vily hocha de la tête et commença à incanter, avec Ramuul des puissants sorts de la Nature pour détruire ces hommes loups. Vily tambourinait aux portes dire aux familles de se dépêcher de sortir, et vite. Lorsqu'elle frappa à la dernière porte du quartier, ce n'était pas un père armé d'un fusil, d'une femme et des enfants tremblotant, mais un grand Worgenx au pelage noir et aux yeux rouge sang. Vily écarquilla les yeux, à cette distance le worgen allait probablement la manger, elle ferma les yeux mettant ses mains devant elle pour ne pas voir quand le Worgen leva la tête

Splash !

Le Worgen tomba sur les pierres, la gorge tranché. Vily regarda, un homme armée d'une épée lui tendait la main, le même qu'elle observait depuis quelque jours, elle prit la main et se leva.
"Mer.." elle n'eut pas le temps de finir que Ramuul arrivait.

"On se replie ! Les Worgens sont trop nombreux, allons au quartier militaires ! Allez !"

Et les trois Gilnéens coururent...


* * * * * * * * * * * * * * * * * *

Valek "Jay" Bérille, l'assassin
Syles Flèche Tonerre, la chasseresse
Élia Bérille, la maitresse de sang
Blerf Protecteur-des-plaines, le Tauren

    La date/heure actuelle est 2017-12-17, 14:54