Le Vaudou

Partagez
avatar
Sway
Animateur

Le Vaudou

Message  Sway le 2011-05-08, 22:36

Les peuples trolls possèdent de nombreuses religions, mais la plus répandue reste le vaudou.

Le vaudou n'est pas réellement une religions mais plus un ensemble de coutumes et de rites.

Les trolls basent leur coutumes sur l'existence d'esprits de la jungle et de la forêt.
Ceux si parfois mauvais ou bénéfique sont nommé les Loas.

Les loas sont des esprits de la nature sans forme physique, mais possèdent une influence sur le monde physique.
Ainsi, offenser un loas peut entrainer une mort violente.

Les sorciers docteurs trolls agissent sur ses loas pour obtenir des bénédictions ou tisser des malédictions sur une personne.

Nombre
de sages voient le vaudou comme un type d’animisme, et dans l’absolu
cette théorie est vraie malgrès l'existence des dieux Yorubas et des
divinités Fon et Ewe .
Vaudou est l'adaptation par le Fon d'un mot Yoruba signifiant «dieu».
La religion des trolls prend une direction très différente des croyances chamaniques des orcs et des taurens.
Les
trolls ont des croyances très complexe mêlant des esprits malin et leur
effets sur le monde, mais aucun sage n’a pu établir ce qui est vrai et
ce qui n’est que de simple superstitions.

Les trolls considèrent les esprits comme des individus à l’image des créatures vivantes.
Les
esprits sont avides, hostile et dangereux. Les trolls croient aussi que
leur ancêtres sont des esprits jaloux a qui la terre de leur vivant
manque et on besoin de sacrifice de sang pour être apaisés.

Les trolls sacrifient et mangent leurs ennemis. Ils suivent cet pratique pour deux raisons.
Premièrement, ils pensent que le sacrifice d’être intelligent apaise les esprits malins.
Deuxièmement, ils croient qu’après la mort l’esprit de leurs ennemis peut venir hanter leur assassin.
En
mangeant la chair de leurs ennemis, les trolls pensent qu’ils peuvent
aussi manger l’esprit de leur ennemis, ou au moins l’endommager
suffisamment pour le rendre inoffensif.

L’influence des orcs a
tempéré les croyances des Sombrelances. Les trolls soutiennent
volontairement Thrall et la Horde, et ils comprennent que leurs rituels
destructeurs froissent leurs alliés. Sous la tutelle de Thrall, les
Sombrelances ont abandonné les sacrifices d’êtres intelligents et se
sont mis à plutôt sacrifier des animaux. Ces trolls ne mangent plus non
plus leurs ennemis mais pratiquent d’autres méthodes pour capturer,
blesser ou détruire l’esprit de leurs ennemis. Ces méthodes incluent des
bénédictions prodiguées par les sorcier-docteurs, brûler le cœur des
ennemis, noyer les corps et la réduction de tête.
Les
sorcier-docteurs tiennent une importante position dans la société troll.
Les trolls respectent leur sorcier-docteur comme les plus sages et plus
puissant membre de leur tribu et leur montre courtoisie et égards.

Les trolls sont superstitieux. Ils voient de sombres signes partout et relaient au sorcier-docteur d’interpréter ces augures.
Les
sorcier-docteurs déterminent les succès ou les échecs dans la bataille
presque plus que les guerriers ; les trolls croient qu’un sorcier
docteur qui lit les signes correctement et conduit les rituels approprié
peuvent garantir le succès dans toute les entreprises.

Jusqu'à l’engagement de Thrall avec les Sombrelances , seul les males devenait sorcier-docteurs.
Les
trollesses ont depuis vue les l’égalité que possèdent les autres
femelles de la Horde et on grandement désiré leur propre émancipation.
En
dépit de leur effort, peu de sorcière-docteurs existent, et celles qui
tentent de prendre le rôle de sorciere-docteur de tribu rencontre plus
de dérision et de résistance. Les trolls appellent les femelles
sorcière-docteur « Zufli », une déformation du préfixe des maîtres
vaudous « zul ». « Zufli » est un terme dépréciatif et signifie
littéralement « bébé sorcier », mais nombre de femelle on pris ce titre
comme une marque de fierté.

Les rites mortuaire troll utilisé
impliquaient des mutilations sur le corps. Les trolls croyaient que ce
sacrifice simulé écarte les esprits malins a proximité. Les esprits,
attiré par le semblant de sacrifice, ne remarqueront ainsi pas le nouvel
esprit qui entre dans leur monde.
Cela a permis a l’esprit d’entrer dans l’autre monde et de s’y faire une place sans être harcelé.

Maintenant les trolls évitent ces rituels, car la Horde les trouvent effrayant et cela évoque un inquiétant lien avec le Fléau.
Les
trolls désapprouvent la crémation, car ils estiment que le corps donne a
l’esprit une ancre vers le monde mortel, le détruire crée un esprit à
la dérive et confus. Récemment, les trolls se sont mis à crever les yeux
des cadavres, ouvrant ainsi une voie a travers le crâne, là où réside
l’esprit.
Souvent les sorciers-docteurs sacrifient un animal a
proximité pour distraire les esprits affamé ; si les parent en deuil
n’ont pas le temps pour un tel rituel, ils peuvent s’entailler les bras
et laisser le sang couler pour accomplir la distraction.
Pour éviter
les risque de voir les défunt devenir des morts-vivants, les trolls
enterrent les corps de leur camarades dans des lieux secret ou en
morceau (habituellement la tête dans un endroit et le corps ailleurs).
Le chamanisme, telle qu’il est pratiqué par les orcs et les taurens, a connu une forte croissance chez les Sombrelances .
Alors
que le vaudou reste la religion principale des trolls, des trolls
chamans apparaissent fréquemment, et certains trolls deviennent même
druide.
Les prêtres qui font appellent au esprits vaudou on accès au domaines des esprits et de la mort.

    La date/heure actuelle est 2017-12-17, 14:44